Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 23:50

Depuis que la décision fut prise par les Alliés d'attaquer sur le front ouest, ils portent leur attention sur les défenses allemandes, constituées de points fortifiés surtout concentrés autour des ports importants, et des stations radar, parfois meme un peu a l'interieur des terres. Meme surestimé par la propagande allemande, le Mur de l'atlantique risquait de compromettre un débarquement sur les cotes normandes. Depuis l'afrique du nord jusqu'a Anzio, les anglo-américains n'avaient rien connu de comparable, excepté le raid sanglant des canadiens sur dieppe en 1942, ou l'echec fut lourd.Deux ans aprés, les défenses allemandes s'étaient encore considerablement renforcées. l'idée de Rommel était de constituer une ligne de défense infranchissable sur les cotes de l'europe occupée, et d'empecher par tous les moyens, les alliés de prendre pied sur le continent. Les allies constaterent trés vite que les travaux de fortification allemand, empecheraient l'emploi massif de chars , dans la premiere phase d'un débarquement. Aprés Dieppe, rien ne sera plus laissé au hasard. la répétion d'un tel massacre était innaceptable, ou les chars ne purent briser les défenses ennemies, et durent laisser l'infanterie sans aucune protection et aucun soutien. Cette expérience démontra la nécéssité, de pouvoir apporter un appui feu aux premieres vagues de l'infanterie débarquées sur les plagesDés mars 1943,, le Général Brooke, chef de l'etat major impérial, décida de créer des formations blinées a usage spécial, dont la mission serait de débarquer en tete, bien avant l'infanterie, et d'ouvrir des bréches dans les défenses ennemies, en détruisant les murs antichar, et qui permetttrait d'appuyer l'infantierie a l'interieur des terres, aux premieres heures du débarquement.Le succés d'un débarquement dépendrait de la vitesse d'exécution du plan, afin de pouvoir contrer trés vite les panzer divisionen allemandes. une fois la tete de pont établie, il fallait par tou les moyens ne pas se faire rejeter à la mer. La presque totalité de ces chars spéciaux avaient a peine dépassé le stade expérimental début 1944. D'autre part, des tentatives pour faire flotter des chars avaient déjà eu lieu dans le passé, pour leur permettre d'atteindre la plage par leurs propres moyens. Les reflexions aboutirent a une conclusion trés simple.Basé sur le Principe d'Archiméde, une jupe de toile imperméable, fixée provisoirement autour du char permettait a celui ci de flotter, tandis que deux hélices, actionnées par le moteur, pourrait le faire avancer.Un ingenieur hongrois, Nicolas Straussler, émmigré en Grande Bretagne, un peu avant le début de la guerre, invente un systeme composé d'armatures mettallique et de toile pour permettre à un char de flotter. D'abord tésté sur un char léger Tetrach, le dispositif est ensuite adapté au char Valentine, d'une masse de 16 tonnes, qui commence à etre livré a la 27th Armoured Brigade. Jugé obsolete, le Valentine DD, ne connaitra pas le champ de bataille. L'invention de Straussler est adaptée sur le char sherman, qui lui a un poids d'un peu plus de 30 tonnes.. La jupe est plus haute et permet au sherman de se déplacer avec davantage de stabilité. La jupe en toile caoutchoutée imperméable est fixée sur un chassis tubulaire, entourant le char. 36 pilers rigidifiés par trois armatures horizontales, un bati métallique interne et treize jambes de force complétent ce dispositif. Un systeme hydraulique permet a ces jambes de se replier quand le char arrive sur la terre ferme. La jupe peut ainsi s'affaisser sur l'avant pou permettre au char, d'utiliser son armement, tel un sherman classique. l'arriere, toujours en position haute permet de protéger le moteur des vagues.. Deux bouteilles d'air comprimé, disposées a l'avant, permette de gonfler cette structure, et une pompe electrique permet d'ecoper  l'eau qui pourrait passer par dessus cette jupe. Sur la terre ferme, le sherman atteint une hauteur de 4 metres.  A la mer, elle n'est plus que de un metre. A une vitesse de 9 kilometres/heure c'est une cible difficile a toucher par l'ennemi. Le sherman est dirigé par le chef de char, debout sur une plateforme fixée sur la tourelle, tout en se cramponnant à une barre amovible qui sort de la plage moteur.,La décision de transformer des shermans en version duplex-Drive fut prise en 1943. Il fut préferré au Valentine, car il apparut évident que le M4 sherman serait le char de combat standart en europe. Bien que ce soit un projet purement britannique, l'US ARMY fut interéssé dés le début, et envisagea d'en produire elle meme. Dés la seconde moitié de 1943, le cahier des charges prévoyait la transformation de 100 sherman Mk.V (M4A4) et 593 shermans Mk.III (M4A2) en version Duplex-Drive. Les éssais de lancement en mer, depuis la rampe d'un LCT et d'un LST, s'avererent d'abord décevant., A cause de la rampe du chaland de débarquement trop courte, la mise a l'eau du char était extremement dangereuse pour le char. Cela ressembla a une perte de temps, car aucun navire spécialisé pour ce type de débarquement n'était prévu dans le futur. Finalement une extension sur la rampe permit de solutionner le probleme.La version M4A3 du sherman fut aussi envisagée, peut etre à la demande des américains, car les britamnniques ne perçurent pratiquement pas d'exemplaires de cette version.L'armée britannique commanda 500  exemplaires de shermans amphibies, bien qu'on ne connaisse pas aujourd'hui le chiffre exact de la production. Cinq regiments britanniques, 3 américains et 2 canadiens sont reconvertis pour utiliser le sherman DD, fabriqué également aux Etats unis.. Deux des trois régiments des brigades blindées qui débarquent le jour J a Sword, Gold et Juno, sont équipées de ce type de shermans, principalement sur chassis M4A4 et M4A1.. Ces régiments sont également dotés de shermans classiques, et de fireflies, qui debarqueront directement des chalands de débarquement sur la plage. Deux types de chalands de débarquement était affectés  au transport et au lancement des chars sherman DD. Le premier etait le le Landing Craft Tank (LCT) mark III.Cette peniche avait la capacité de pouvoir transporter 9 chars shermans en temps ordinaire. En pratique, les LCT britanniques et canadiens en emporterent seulement 5  par navire, afin de facilliter les opérations de mise a l'eau. Les americains adopterent le LCT Mk.V, un peu moins long et plus large, chargé avec seulement  quatre blindés amphibies. Le second type depeniche de débarquement etait le Landing Ship Tank (LST) Mark II. celui ci avait un enorme defaut. La porte avant n'était pas assez haute pour permettre le passage d'un sherman DD, avec sa jupe entierement gonflée. Celui ci devait terminer de gonfler sa jupe sur la rampe, avant de se lançer à l'eau,ce qui était périlleux et vraiment dangereux dans une mer agitéeLa 8th Armoured Brigade perçut 80 shermans DD sur chassis M4A1, affectés aux Sherwood Rangers et au 4th/7th Royal Dragoons Guards, en soutien de la 50th Infantry Division qui débarque a Gold. 76 Sherman DD sur chassis M4A4 sont affectés a la 2nd Canadian brigade. les chars sont répartis au Fort Garry Horse Regiment et au 1st Canadians Hussars en soutien des troupes canadiennes qui débarquent à Juno. 38 shermans DD sont alloués a la 27th Armoured Brigade, au 13/18th Hussars qui soutient la 3rd Infantry division à Sword. 57 sherman Mk.V DD sont gardés en reserve, tandis que 75 cars de meme type équipent le 15/19th hussars.Les américains utiliseront exclusivement des M4A1 DD, dans les 70th;741th et 743th battallions qui débarqueront a Omaha et UtahLe 6 juin1944, les shermans DD débarquent sur les 5 plages selectionnées, entre la base de la presqu'ile du Cotentin et l'estuaire de l'Orne. .A Utah Beach, l'action de la marée de la Manche fait que la mer commencera à monter pendant les premieres phases du débarquement. L'heure de lancement des shermans DD a été programmée pour 06H30. Les shermans du 70th Tank Battalion sont mis à l'eau avec une quinzaine de minutes sur le planning. Le retard est du à la perte du navire qui devait assurer le controle de l'opération, et 4 chars sont perdus en mer, le chaland de débarquemment ayant été touché par des obus allemands. Dans le secteur de Utah, les conditions météos sont moins défavorables, et la mer beaucoup moins agitée, que dans les autres secteurs. 2 Companies de shermans DD sont mis a l'eau à environ 900 metres du rivage, et les 27 chars se dirigent vers leur objectif. La premiere vague d'infanterie qui les suit est désorientée dans l'écran de fumée et débarque seule a 2000 metres de son objectif initial, sans rencontrer d'opposition majeure. De ce fait, les shermans amphibies n'ont pas eu vraiment un role à jouer à Utah Beach.Un peu plus à l'ouest à Omaha beach, la situation est differente..En raison du vent , les vagues sont plus courtes, et plus raides.Le plan est modifié, et il est décidé que les chalands de débarquement qui transportent les chars du 743th tank Battallion, vers le secteur"Dog" de la plage s'approcheront au plus prés du rivage, pour débarquer les deux companies de tanks, directement sur la plage. Un peu plus a l'est dans le secteur"Easy", les chars du 743th Tank battallion sont mis a l'eau à 4500 metres du rivage., Quasiment tous les 29 chars sont mis hors de combat, et coulent, submergés par les vagues. Deux shermans seulement atteindront la plage. Seuls les shermans DD, débarqués a pied d'oeuvre sur la plage pourront combattre avec plus ou moins de succés, sur cette plage,  fermement défendue par les allemands, qui deviendra "OMAHA la sanglante" dans les mémoiresA Gold Beach, les conditions météos sont rudes, et l'attaque des shermans DD doit débuter à 07H25. .Les chars des Squadrons B et C du Sherwood Rangers Yeomanry regiment, sont mis a l'eau a environ 650 metres du rivage.En retard sur l'horaire, ils sont précédés par les shermans démineurs du 22th Westminster Dragoons, qui appuiera l'infanterie de son feu, à la place des shermans amphibies.Un  peu plus a l'est les DD du 4th/7th Dragoons Guards, lui aussi en retard, rencontrerent les memes difficultés. Il fut décidé de débarquuer ces chars au plus prés du rivage.Débarquant des LST, toute jupe deployée, les DD arrivérent sur la plage ou beaucoup s'enliserent dans des zones de sable mou, pour etre ensuite submergés par la marée montante.Juno Beach, La 3rd canadian Infantry Division, doit débarquer entre 07h25 et 07h35, appuyée par deux squadrons de chars DD de la 2sd Canadian Armoured Brigade. ce sont les squadrons A et B du 1st Hussars qui seront les premiers chars a arriver sur la plage. En considération de l'etat de la mer, 10 Shermans DD du A squadron sont lancés a 1400 metres du rivage , dont 7 atteindront la plage, le reste du squadron débarquant directement des chalands de débarquement sur la plage. Le B squadron est mis a l'eau a environ 3600 metres et 14 des19 chars arriveront sur la plage. Quand aux shermans amphibies du Fort Garry Horse, les A et B squadron arrivent au plus prés de la plage, la plupart sans utiliser leurs hélices, avant de déplier leur jupe. sword Beach, ce sont les squadrons A et B du 13th/18th Hussars, qui assurent le soutien amphibie, dés les premieres phases du débarquement. 34 shermans DD se jettent a l'eau, les autres chars du régiment débarqueront ensuite sur la plage. Les pertes sont minimes. Toutefois une fois sur le littoral, il semble qu'il y ait eut un souçis, parmi les équipages. Occupés a réduire les positions défensives allemandes, les chars pour certains sont engloutis par la marée montante. Les équipages cesseront le combat dés que la tourelle sera envahie par les eaux. il semblerait que dans cette unité, les chars avait a l'ariere de la jupe un damier vert et noir peint, qui servait en mer a indiquer la ligne de flottaison. a Terre, ce damier pouvait servir de repére a l'infanterie accompagnatrice.Le bilan de l'emploi de ces shermans DD est contrasté.Une fois arrivés sur le littoral, ils eurent une certaine efficacité, mais nombreux furent ceux qui coulerent avant d'atteindre la plage.En fonction de la situation militaire, Certains shermans purent combattre, tel un sherman ordinaire, a l'interieur des terres, dans les premieres heures du jour J. La jupe dégonflée permettait de pouvoir stocker sur les flancs de ces blindés, un peu plus de barda.Les Shermans DD eurent plus tard l'occasion de se battre à nouveau au Benelux, lors des combats pour l'estuaire de la Scheidt et lors du passage du Rhin.. La derniere utilisation du sherman DD fut la traversée de l'Elbe, à Artlenburg, le 29 avril 1945.

 

 

 

 

Repost 0
Published by unionjacktrooper - dans vehicules anglais
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 08:01

3lionelletendreunmcanic.jpg

Quelques photos du montage de ce M3A3 AFV CLUB et sa conversion ACCURATE ARMOUR. Le cable est d'Eureka Xl, le lot de bord de chez Formations, et les tubes de mitailleuses de chez RB Models:

P1060964-copie-3

P1060966.JPG

P1060969.JPG

 

P1060972-copie-1.JPG

P1060975.JPG

P1060978.JPGP1060981.JPG

P1060978

P1060987-copie-2.JPG

P1060991.JPG

P1060994.JPG

P1070001.JPG

P1070004.JPG

P1070007.JPG

P1070010.JPG

P1070013.JPG

P1070019.JPG

P1070022.JPG

P1070028.JPG

P1070031.JPG

P1070037.JPG

P1070040.JPG

P1070043.JPG

P1070049.JPG

P1070052.JPG

P1070055.JPG

P1070058.JPG

P1070061.JPG

P1070064.JPG

P1070067.JPG

P1070070.JPG

P1070073.JPG

a suivre...........

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by unionjacktrooper - dans vehicules anglais
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 08:00

Un kit AFV CLUB dont seul le chassis servira de base a cette conversion:

afv35053.jpg

afv35053a.jpg

afv35053b.jpg

afv35053c.jpg

afv35053d.jpg

afv35053e.jpg

afv35053gun.jpg

afv35053hull1.jpg

afv35053t1.jpg

afv35053turret5.jpg

Et une conversion en résine accurate Armour por representer une version recce detourellée.

A077e.jpg

a suivre............

Repost 0
Published by unionjacktrooper - dans vehicules anglais
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 00:05

Cette fois, il est terminé, Bientot, il se retrouvera sur son diorama, qui representera une plage normande du débarquement.

Repost 0
Published by unionjacktrooper - dans vehicules anglais
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 00:04

La décoration initiallement prévue était "Hunter" du Royal Marines Support Group. Ce sera un centaur de la 7th Armoured Division, la seule division blindée, dont les chars étaient équipés du dispositif de franchissement. Ce centaur appartiendra donc au C Squadron du 5th Royal Tank Regiment, puisque mes décals de graduation de tourelle se sont désagrégés en les mouillant avant leur pose.

une couche de vernis brillant, puis pose des décals:

P1070526.JPGP1070529.JPGP1070535P1070538P1070541.JPGP1070544.JPGP1070532.JPG

Vernis mat passé sur les décals:

P1070546.JPGP1070548.JPGP1070551.JPGP1070554.JPG 

Quelques érraillures pour donner un peu de vécu, pas trop, puiqu'une grande partie des véhicules a été repeint a neuf dans les jours précédent le jour J. Quelques coulures, brossage a sec égalemeent et début du traitement des flancs de caisse pour simuler les dépots de sable:

P1070783.JPGP1070786.JPGP1070789.JPGP1070792.JPGP1070795.JPGP1070798.JPGP1070801.JPGaP1070804.JPG

a suivre....................................

Repost 0
Published by unionjacktrooper - dans vehicules anglais
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de unionjacktrooper
  • Le blog de unionjacktrooper
  • : maquettisme, consacre au modelisme, principalement l'armée anglaise pendant la 2eme guerre mondiale
  • Contact

  • unionjacktrooper
  • 49ans, passionné d'histoire et de maquettes
  • 49ans, passionné d'histoire et de maquettes

Archives

Liste D'articles